Tu es têtue, baleine

Un photogramme pris à Messina en été 2010.

arrowprev
Tu es têtue, baleine Messina

Tu es têtue, baleine

Comme chaque nuit, rêve d’H. Cette nuit, le plus long que j’aie eu (avec l’espoir d’un solstice). Au terme de péripéties qui emportent plusieurs années d’université, des cours donnés par son père que je manque, des immeubles abandonnés que nous visitons avec Miriam et où nous retrouvons le passé d’H ainsi que des agriculteurs biologiques qui me vendent des pommes, et plusieurs longueurs de cheveux, nous aboutissons dans une calanque à sec à regarder refluer l’écume du port en mangeant des huitres. Comme avant, dans la veille, j’ouvre les huitres. H a les cheveux très courts, elle regarde l’horizon et refuse de me parler; elle ne me dira rien, et moi j’ouvre toutes les autres huitres.
Paris, 20 janvier 2011

Plus d'images