They live in a perpetual summer of being themselves

Un photogramme de Die Kriegerin Loulou Panda pris à Pierrevert en été 2009.

arrowprev
They live in a perpetual summer of being themselves Die Kriegerin Loulou Panda Pierrevert

They live in a perpetual summer of being themselves

Pour mettre fin à ces poursuites incessantes, ces lettres qui encombrent ma boîte et celles de mes anciens appartements de créances, de dettes, et de nouveaux projets, je décide de déménager à Rome, dans les buissons, où personne ne me trouvera, et où je trouverai le bonheur et la sérénité, comme les personnages de Dickens dont Chesterton disait qu'ils vivaient "dans un été perpetuel d'être eux-mêmes".
Zagora, le 27 août 2008

Plus d'images