Successivement sincère

Un photogramme de Blind Boys of Alabama en été 2010.

arrowprev
Successivement sincère Blind Boys of Alabama

Successivement sincère

«Mon chéri» me dit-elle pour la première fois en rêve, et en me rappelant les lointaines veilles où elle ne le dit pas, «je t’ai plus aimé les quatre derniers jours que jamais auparavant». Allongé sur son aine, je songe que les choses changent, tu n’etais pas la même personne lors de chacune de ces rencontres, et moi peut-être maintenant je t’aime mieux, qui que tu soies.
Vence, le 30 avril 201

Plus d'images